Le salaire en chine

La chine connait un accroissement considérable en termes de salaire moyen de la population ces dernières années. Cette augmentation salariale touche principalement des régions spécifiques du pays notamment la municipalité de Shanghai, la province de Guangdong, du Hubei, etc. selon les statistiques de l’année 2018. 2019 s’inscrit dans la même logique, mais en couvrant plus de régions. Pour mieux comprendre cet état de choses, nous proposons ce dossier.

Quels sont les chiffres de la variation salariale en chine ?

Selon une étude de la banque mondiale, le salaire moyen en Chinepar habitant est de 688 dollars de façon générale. Ce chiffre peut varier d’une région à une autre. C’est le constat fait depuis quelques années notamment en 2018 ou certaines provinces chinoises ont atteint une barre symbolique. C’est le cas du Guangdong, du Jiangsu et du Shandong qui ont dépassé la limite des 287, 62 dollars américains en ce qui concerne le revenu mensuel moyen d’un fonctionnaire. Cependant, c’est Shanghai qui domine dans le classement des salaires les plus élevés avec 2420 RMB soit 348,02 USD suivi de Shenzhen (316,38 USD) et de Pékin (304,87 USD).

Que comprendre de cette variation salariale ?

La variation salariale observée en chine s’explique par la différence du niveau de développement entre les régions qui existe dans ce pays. En effet, lorsqu’on évalue les chiffres, on se rend compte que les provinces qui bénéficient le plus de cet accroissement sont les plus riches du pays. C’est dire que les régions fixent les salaires des citoyens en considérant les conditions locales et les richesses dont dispose chaque ville. C’est pour cela que les milieux tels que Shanghai, pékin ou le Jiangsu qui sont des zones côtières sont les plus touchés par le phénomène d’accroissement des salaires, laissant pour compte les provinces rurales comme Liaoning, Hunan et Anhui.

Les salaires moyens des Chinois augmentent donc en fonction des possibilités économiques des provinces et villes. Les autorités locales de chaque milieu se basent sur le cout de transport, la productivité, les infrastructures, etc. pour établir le rapport d’augmentation salariale.